jeune milan noir à l'aire, 17 juin 2017 (©Alain Poisson)

Le milan noir est un oiseau migrateur qui arrive en Béarn dans la seconde quinzaine du mois de février. Il reste ici guère plus de quatre mois, soit le temps de se reproduire (occupation du site mi-février, accouplement et ponte en mars/avril, incubation en avril/mai, naissance et élevage en mai/juin, envol des jeunes en juin, départ pour l'Afrique à partir de début juillet.) Son cri modulable est une sorte de sifflement tremblé très caractéristique.
Un bon critère d''identififcation est sa queue légèrement échancrée (seuls les Milans ont la queue en V)

Le milan noir consomme en grande majorité des proies mortes. Des poissons malades ou crevés flottant à la surface ; des animaux mis à découvert par le fauchage des prairies (ces rapaces qui volent derrière les tracteurs aux champs et aux prés sont généralement des milans, et non des buses). La proximité des agglomérations lui est pleinement profitable puisqu'il fréquente assidûment les décharges et les dépôts d'ordures. Le milan noir est sensible aux dérangements quand il est à son aire. Particulièrement au moment de la couvaison des oeufs et du nourrissage des jeunes. Il est conseillé de l'observer sur un aps de temps assez court et discrètement, bien caché par la végétation.

Trois couples reproducteurs ont été recensés dans les bois du Lanot de Castet.

Identification : plumage brun foncé uniforme semblant noir en contre jour, tête grise, queue fourchu (en V).

Michel Chalvet, GEOB    

Cliché du jeune milan noir sur son aire au bois du Lanot, le 17 juin 2017 (©Alain Poisson)