Espèce protégée par l'arrêté du 19 novembre 2007

C’est une magnifique couleuvre.

Adulte, elle mesure entre 100 et 160 cm, exceptionnellement jusqu'à 180 cm (les vieilles femelles).

Son dos possède un fond jaune verdâtre marqué de barres transversales noires ou vert foncé, assez larges, donnant un aspect d'ensemble plutôt noir. Les barres transversales s'estompent vers l'arrière du corps et sur la queue où elles sont remplacées par des stries longitudinales. Ce motif strié, caractéristique de l'espèce, s'observe lorsque l'animal fuit à l'abri. La face ventrale est jaunâtre ou grisâtre.

Active le jour, elle est très rapide et très agile. Elle chasse à vue, principalement les lézards et les micromammifères (mulot, campagnol, musaraigne...), plus exceptionnellement les oisillons et les grenouilles.

On la trouve sur les talus bien ensoleillés, dans le sous bois clair ou en lisière.

 Elle hiverne d'octobre à avril, dans les fissures des rochers, les souches d’arbres, les terriers de mammifères. Plusieurs individus peuvent hiverner ensemble.

 Au sortir de l'hivernation, la couleuvre quitte son état de torpeur et mue. Les mâles cherchent des partenaires pour s'accoupler. Lorsqu'ils entrent en compétition pour une femelle, ils peuvent se battre entre eux, en se fouettant avec la queue.

 Fin juin ou en juillet, les femelles pondent de 4 à 15 œufs. L'éclosion a lieu au bout de 6 à 8 semaines. Les nouveau-nés font 20-25 cm de long.