Le poumon préfère le vélo à la voiture ; la pluie préfère le chemin de terre à la route bitumée ; le ciel préfère l'oiseau à l'avion ; la chouette préfère la nuit noire au lampadaire ; l'esthétique préfère la friche végétale à la friche industrielle ; le papillon préfère la prairie fleurie à la monoculture ; le lombric préfère la grelinette au soc ; l'ombelle préfère faner qu'être brulée (glysophatée, arrachée ou fauchée) ; la nature préfère le vieux chêne à l'arbuste d'ornement ; le poisson préfère la rivière à ciel ouvert que la rivière busée ;  le sage préfère le suffisant à l'excès ; et vous, que préférez vous ?   

Michel CHALVET

« Seulement après que le dernier arbre aura été coupé, que la dernière rivière aura été empoisonnée, que le dernier poisson aura été capturé, alors seulement vous découvrirez que l’argent ne se mange pas ». Sitting Bull