Arbre du Lanot (2)

Le bois sauvage ! Voilà comment les enfants appellent ce site. Tout est dit dans le titre, espace de liberté et de découverte de la forêt non jardinée que nous utilisons très fréquemment avec les enfants du centre de loisirs "le jardin de Toni". En 5 mn nous sommes au coeur d'une forêt avec ces bois morts, ces petits sentiers, sa faune. Il nous arrive d'appercevoir des chevreuils, un renard. Cet environnement est aussi propice, pour nous, à des activités de sensibilisation avec des classes qui viennent passer la journée à la ferme. Jérôme Martin, directeur du Jardin de Toni. 

A l'heure où 2 hectares de terres agricoles et milieux naturels disparaissent quotidiennement dans les Pyrénées-Atlantiques, où l'équivalent d'un petit département disparait tous les 7 ans sur le territoire français, nous avons là une occasion de prouver notre intérêt pour les terres agricoles, pour la nature et pour la biodiviersité. Alain Arraou, président de la Sepanso64 et président de la Maison de la Nature et de l'Environnement à PAU.

Je ne peux pas me rendre en montagne, et maman n'a pas la condition physique pour cela. C'est pourquoi on aime venir ici, y trouver la nature et y rencontrer des gens. J'y promène mon chien et j'y vois des oiseaux. J'aime les oiseaux. J'y vois parfois des chevreuils mais j'en ai trouvé deux écrasés sur la voie rapide. Il faut absolument conserver ce lieu qui fait du bien, sans voiture. Il y a des gens qui y promènent leur bébé. Claire Sion, habitante de Billère.

Je connais ce site depuis 40 ans et j'y tiens énormément. Avant on y voyait 30 chevreuils, il n'en reste que 3 ou 4. On se croirait à la campagne, et c'est à conserver pour les habitants. M. Belair, habitant de Lons